www.dsih.fr | Mars 2021

Après une année 2020 qui a vu vieviewer Entreprise bien négocier la période de crise sanitaire, la société affiche pour 2021 de solides ambitions, plus que jamais au service d’une meilleure compréhension des parcours de soins, et donc des usages.

C’est sur une hausse de plus 50 % de son chiffre d’affaires que vieviewer a clôturé l’exercice 2020. Un bilan plus que positif rendu possible « par l’avancée des déploiements que nous avons menés dans les hôpitaux fin 2019, début 2020 », indique Jérôme Lespagne, directeur marketing et commercial de l’entreprise basée à Malakoff, dans les Hauts-de-Seine. Parmi ces sites figure notamment le Centre hospitalier sud-francilien qui se dote de la visualisation des documents de l’établissement. vieviewer y assure la mise en œuvre de l’interopérabilité sur le standard FHIR. L’opération menée sur des dossiers patients informatisés majeurs déjà en place, avec les nouveaux standards d’API directes FHIR, n’est pas dénuée de complexité. « Mais nous progressons pour répondre aux attentes fortes des utilisateurs en matière d’interopérabilité », explique-t-il. À noter que l’éditeur est l’un des premiers à mettre en place le standard FHIR.
En 2020, vieviewer a également engagé, sur les établissements du groupement hospitalier de territoire des Hôpitaux de Provence, dont ceux de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille, le déploiement de sa visionneuse, en partenariat avec le groupement d’intérêt public (GIP) SILPC.
Autre opération d’envergure pour vieviewer lancée durant l’année écoulée, sa participation au projet de plateforme territoriale Sillons (Système d’information et de liaison Lorraine Nord Santé) du GHT Lorraine Nord, mené par le consortium regroupant le GIP SIB, le groupe nehs DIGITAL et le GIP Symaris. L’API de vieviewer interopérable avec la plateforme eDen du SIB est alimentée par les données des DPI des partenaires du consortium.

Des développements stimulés par la crise sanitaire

La crise du Covid-19 aura donné l’opportunité à vieviewer de créer et de développer de nouveaux modules et API. Fin 2020 est arrivé sur le marché le moteur d’analyse des données de santé, accéléré par les besoins d’analyse rapide de patients âgés polypathologiques dans un contexte de prise en charge du Covid-19. vieviewer était jusqu’à présent connu pour la visualisation exhaustive des données du patient sur un axe de vie chronologique. À partir des référentiels sémantiques MeSH, Snomed, CIM-10, etc., la solution s’enrichit désormais d’une visualisation instantanée à l’écran du dossier patient sur un axe purement médical. « Cette avancée majeure permet une lecture du dossier patient par actes médicaux, prescriptions, anatomie, résultats de biologie, comorbidités, etc., souligne Jérôme Lespagne avant d’ajouter : Avec ce moteur d’analyse en cours de développement, nous donnons aux soignants la possibilité d’avoir une approche du patient par usages médicaux en fonction du contexte médical. »

Une dynamique soutenue de développements pluriels

Filiale de nehs DIGITAL, vieviewer accé-lère son développement sur deux axes :

  • la mutualisation des savoir-faire avec les marques de nehs DIGITAL (Keldoc, Nexus, etc.) pour offrir aux clients du groupe et à ses partenaires les meilleures visualisations des parcours médicaux et radiologiques des patients. vieviewer apporte son savoir-faire sur la visualisation de la ligne de vie du patient ;
  • l’autonomie, « en vue de renforcer nos spécificités », indique le responsable de vieviewer qui va également s’attacher à consolider les partenariats existants et à en nouer de nouveaux, pour promouvoir auprès des établissements de santé « nos outils conçus pour faciliter la compréhension du parcours patient et permettre aux professionnels de santé d’adapter au mieux les prises en charge ». L’éditeur va aussi continuer à perfectionner et à personnaliser ses API. « Notre ambition est d’être plus que jamais présents en 2021 sur des projets de parcours patients territoriaux au sein des GHT ou encore en alignement de programmes nationaux : e-Parcours, Espace numérique de santé, etc. Nos API et composants visuels destinés à tous les intégrateurs sont là pour faciliter les expérimentations autour de la feuille de route du numérique en santé, comme la visualisation du dossier médical partagé par exemple », explique Jérôme Lespagne.

Autre temps fort prévu pour l’année en cours, la poursuite du développement de la ligne de vie des agents hospitaliers pour les responsables des ressources humaines, une autre spécificité de vieviewer.

2021 s’annonce riche pour l’entreprise qui entend doubler cette année son chiffre d’affaires.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *